La culture de guerre à Carvin – Etape 2: Exécution sommaire de civils à l’occasion de l’invasion d’octobre 1914

Execution de civils

Au début d’octobre, sur la Marne, l’armée d’invasion allemande vient de se voir empêchée de poursuivre sa route vers Paris; elle a dû réorienter sa marche vers l’Ouest, en faisant mouvement vers le Nord Pas de Calais, région où l’armée française peine à faire face. Lille tombe et Carvin sert un temps de plaque tournante par où transitent deux jours durant des colonnes allemandes lancées dans la course à la mer.

Dans cette guerre de mouvement, l’armée allemande craint les francs tireurs qu’à tort, ou parfois aussi à raison, elle risque de rencontrer. Ce jour là, huit habitants de la périphérie de Carvin n’ayant pas eu connaissance du couvre-feu édicté par l’autorité allemande sont arrêtés et menacés d’exécution par le gradé auprès de qui ils sont amenés. L’intervention de l’épouse de l’un d’entre eux permit de ramener l’application de la sentence d’exécution à quatre seulement des huit hommes.

D’après les ouvrages de la Sté de recherches historiques de Carvin

Publicités

Publié dans

Permalien